Black Death


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Arrivé

Aller en bas 
AuteurMessage
Nicolas Veil
Admin
avatar

Nombre de messages : 22
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Arrivé   Mar 29 Aoû - 22:05

Poster ici votre premier post xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://black-death.activebb.net
Evan Kaulitz
Pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 84
Localisation : Dans mon fauteuil roulant
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Arrivé   Mar 29 Aoû - 22:06

Evan était encore dans la voiture d'un jeune couple, Eric et Natacha, qui avait accepté de l'ammener dans cet etablissement. Il savait bien que ces personnes avaient pitié de lui, et il ne supportait pas ça ... Bien sûr il ne le montra pas, car ils avaient été les seuls a bien vouloir l'emmener.
Evan avait passé son temps a regarder par la fenêtre le paysage monotone défilé devant ses yeux defaillant. Son fauteuil roulant replié a côté de lui .
Le jeune garçon était vraiment très stressé, même terrifié ... Depuis l'accident il avait vraiment du mal a monter dans les voiture, les bus et tout ce qui roule. Il avait peur de tous les moyens de transport, mais la, il n'avait pas le choix. Il sentait son coeur battre très fort dans sa poitrine, a chaque fois qu'il montait dans une voiture les images du passé revenaient a toute vitesse.
Le couple ne lui avait posé aucune question sur l'accident, ils savaient très bien qu'il ne voulait pas en parler, mais il ne se doutait pas qu'Evan avait dix neuf ans, a cause de sa petite taille ... il avait stagné a 1.50m, il ne pouvait plus grandir, et il ne se nourissait pas assez, mais Eric et Natacha ne pouvait rien faire pour lui a ce niveau la !

Le vehicule s'arrêta enfin et Evan se sentit un peu mieux. Il était arrivé et se sentait rassuré, il avait hâte de descendre et de ne plus jamais remonter dans une voiture ! Eric sortit et ouvrit la porte de derrière pour sortir le fauteuil, il fit le tour et ouvrit la seconde porte pour sortir Evan et le mettre dans son fauteuil. Natacha sortit a son tour pour rejoindre les deux garçons, avec un petit sourire.
Dehors, il y avait du vent et le ciel était très gris, il n'y avait que des nuages, il n'allait pas tarder a pleuvoir.
les cheveux violet d' Evan virvoletait en rythme avec le vent, des mèches rebelles venaient se mettre devant ses yeux. Il les repoussa une seule fois et comprit que ça ne servait a rien quand tout de suite après plusieurs mèches revinrent a l'attaque.
Il aimait ce temps la, mais la pluie lui plaisait moins, car le jour de l'accident il pleuvait enormement!

Evan frissonait et Natacha le remarqua, elle fit signe a son mari d'avancer vers la grande porte d'entrée. Il y avait des escaliers et le jeune adolescent n'aurait pas pu se debrouiller seul, c'est pour ça qu'on l'accompagnait.
Une fois les escaliers monté, on lui ouvrit la porte.


" Merci ..."

Il parla de sa petite voix presque feminine, mais on y sentait quand même une pointe de masculinité. Après tout, il était quand même un garçon !
Les deux amants embrassèrent Evan sur la joue pour signe d'au revoir.
Il fit rouler son fauteuil et ne regarda pas derrière lui pour voir la Mazda partir doucement. Il entendit la porte se refermer derrière lui et avança doucement pour arriver dans un grand hall. Il y faisait beaucoup plus chaud qu'a l'exterieur !
Un petit soupir sortit de ses lèvres, il esperait qu'il n'y ait personne dans le hall, car il imaginait déjà les regards des autres posés sur lui.Les gens qui lui proposeraient toujours leur aide ... Certe il en aurait besoin mais il ne l'avouerait pas !

Il resta dans un coin, car il entendit des voix et bien sûr il n'avait pas envie qu'on le voit. Mais il voulait quand même avoir une chambre, mais il ne savait pas comment faire. Peut être fallait-il demander ou bien aller chercher tout seul. Mais s'il devait chercher en solitaire, Evan aurait beaucoup demal, surtout s'il y avait des escaliers ici.Il aimerait bien tomber sur un ascenceur, mais peut être que cet endroit n'était pas prévu pour les handicapé ... Enfin bon, il ferait comme il pourrait ! Il devrait bien s'en sortir de toute façon. Il verrait en temps et en heure ! Pour l'instant, il fallait savoir ou se trouvait les chambres et retrouver ses valises, elles devraient normalement se trouver dans le hall, d'après ce qu'on lui avait dit auparavant.
Mais il n'avait pas vraiment une valise, juste un sac a dos, pour qu'il puisse le transporter et que ça ne soit pas trop lourd. Et puis il n'avait pas non plus des tonnes et des tonnes de vêtements. Il y avait bien une machine a laver ici !

Evan detailla la pièce du regard, c'était grand mais il ne voyait pas encore d'escalier ou autre chose dans le genre. Il était encore caché dans l'ombre, mais les autres avaient du entendre la porte claqué.
Il avança dans la lumière qui lui picota legerement les yeux. Maintenant il voyait flou, il secoua legerement la tête, les cheveux suivant le mouvement, ne se mirent pas devant ses yeux violets, pour une fois.
Le petit allemand n'osait pas parler, il resta quand même legrement dans le noir, pour ne pas qu'on le voit trop ... Il voulait juste qu'on lui dise ou se trouvait les chambres, mais il ne voyait rien pour le moment.


" Excusez moi .... je ... je .... voudrais ... savoir ... ou ... ou ... sont ... les ... les ... chambres ."

Evan était très fatigué et il voulait juste aller se coucher, en esperant qu'il n'y avait pas de lit superposé ou autre chose comme ça ! Il esperait aussi que les armoires ne seraient pas trop hautes, pour qu'il puisse ranger ses affaires sans avoir de problème!
Il regardait par terre, sa vue était revenu a la normal, car lors de l'accident sa tête avait cogné très fort, mais il ne savait pas contre quoi, il n'avait pas le souvenir de ça, et justement a cause de ce choc maintenant ses yeux lui jouaient des tours. Il savait qu'il allait surement devenir aveugle, mais il ne savait pas quand, ça l'inquietait quand même beaucoup, mais a force il en avait l'habitude.
Il ne dit rien d'autre et bougea la tête pour que ses longs cheveux violaiet qui lui tomabaient sur les hanches se mettent devant son visage. Mais la, on ne voyait pas que ses cheveux , ondulant au bout étaient sur ses genoux.Il n'aimait pas du tout les attacher.
Son regard était posé sur le sol en attendant une réponse qui pourrait l'aider, qui pourrait repondre a ses questions. Il n'avait pas demandé s'il y avait des escaliers, il le verrait bien tout seul ...

Evan avait quand même peur, il ne connaissait personne ici, il avait l'habitude d'être seul mais quand même, ce n'était pas la meilleure chose pour lui, qui était depressif ! Il avait bien sûr des manches longues, car il ne savait pas pourquoi, la plupart des gens avaient l'habitude de regarder les poignets des autres et sur les siens il y avaient de très nombreuses cicatrices qu'il ne pouvait cacher que par de longs vêtements !
Il tirait toujours sur ses manches, comme signe de stress et aussi pour cacher ces cicatrices! Les gens le jugeait déj a cause de son infirmité et si maintenant ils voyaient ce qu'il se faisaient sur sa peau blanche, ils le prendraient pour quelqu'un de fou ou autre chose comme ça, et bien entendu ils voudraient savoir pourquoi ils faisait ça, et on lui dirait que c'était mal de faire ce genre de chose ! ça il le savait, mais bon, on pouvait dire aux fumeurs que la cigarette tue, ce n'est pas pour ça qu'ils arretaient de fumer.
Pour Evan c'était pareil sauf que pour lui c'était la scarification et non pas la cigarette ou l'alcool ! Mais dans un sens ça revenait au même, il en était dependant. Car quand il appuyait la lame sur sa peau blanche et fine et que le sang coulait douement, sa souffrance disparaissait, mais seuleument pour un tout petit moment, c'était pour ça qu'il recommençait souvent !et il essayait de le cacher ccomme il pouvait et les autres ne faisaient pas attention, et ça l'arrangeait quand même beaucoup !

Il avait déjà essayé d'arrêter de se faire du mal. Mais il avait déjà fait trois tentative de suicide, mais pour une raison qui lui était inconnu, il y avait toujours quelqu'un qui arrivait pour l'emmener a l'hopital ! Il connaissait très bien cet endroit !
Il avait donc decidé de ne plus mourir car, s'il n'était pas mort dans l'accident ou même après c'était bien pour une raison. mais la mutilation était arrivé, il ne se rappellait même plus comment.
A chauqe fois qu'il voulait arrêter, il ne pouvait pas s'empecher de recoomencer encore et encore. Il était entré dans le cercle vicieux de la sacrification, il n'aurait jamais du y entrer ! Et s'il le pouvait il dirait aux personnes qu'il aime de ne jamais faire ça ! Et que ça peut aussi être dangereux !

Il n'écoutait même plus ce qui se passait autour de lui, perdu dans ses pensées. Il reflechissait a tout ça, quand soudaint il sentit une de ses jambes qui lui fit mal, ça n'arrivait presque jamais mais quand ça se passait, ça lui faisait vraimenttrès mal, la douleur était atroce.
Evan mit samain sur sa bouche pour ne pas faire de bruit et souffrir en silence comme il l'avait toujours fait ! Il ferma les yeux et attendit que ça passe, il sentit juste les larmes lui monter aux yeux tellement la douleur était intense, mais juste avant que ces larmes coulent, le mal disparu petit a petit. Il passa une de ses manches sur ses yeux humides et fit commesi de rien était.
Il était encore un peu dans le noir, les personnes presentes n'avaient normalement rien pu voir, mais ça il n'en était pas sûr ...

Après ce moment passé, il sortit vraiment de l'ombre pour se mettre a la lumière qui eclairait la grande pièce.
On pouvait donc voir un garçon de petite taille aux traits feminins dans un fauteuil roulant avec des yeux de la même couleur que ses cheveux ! Il avait peur qu'on se moque de lui a cause de ça, mais aussi, il n'était pas dans cet endroit pour rien, c'était pour les hommes qui aimait d'autres hommes, et sur ce point la, il avait encore du mal a s'assumer !

Il esperait quand même avoir une reponse. Il secoua a nouveau la tête pour se rappeler quelle question il avait posé et quand cela lui revint, il regarda le plafond puis encore le sol, il avait du mal a regarder les autres droits dans les yeux car le plus souvent il y lisait de la pitié et ça le rendait encoreplus triste ! Il voulait qu'on le voit comme tous les autres jeunes de son âge mais ça n'était paspossible, car dès qu'on voyait son fauteuil roulant, on était déjà plus gentil avec lui et plein d'autres de petite attentions de ce genre la !
De toute façon Evn savait qu'il ne serait plus jamais comme tout le monde, il ne pouvait plus utiliser ses jambes, donc il ne pouvait plus marcher, courir, faire du vélo, ou bien du skateboard...
Il n'aimait pas repensé a ça alors il essayait de ne plus avoir ce genre de pensées ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Scott Adams
Infirmier
avatar

Nombre de messages : 282
Age : 32
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Arrivé   Mer 30 Aoû - 11:16

Scott était dans un taxi qu'il avait eu du mal a trouver. Déjà il avait du prendre l'avion et ce n'était vraiment pas son truc !!! Il avait peur de l'avion, autant l'avouer! Surtout que son vol avait eu a peu près trois heures de retard, ce qui a le dont de l'enerver quand quelque chose de prévu n'est pas a l'heure . Une fois dans l'appareil, il avait un peu bouquiné pour faire passé le temps. L'Allemagne n'était pas très loin de l'Angleterre ... encore heureux, il n'aurait pas supporter de rester enfermé trop de temps dans cet avion, qui ne le rassurait vraiment pas, mais alors pas du tout ! A côté de lui se trouvait une femme, qui devait avoir deux ou trois de plus que lui a tout cassé! Elle était trop bavarde a son goût ... Il avait seuleument retenu qu'elle s'appelait Myriam et qu'elle voulait devenir journaliste ... Elle avait beaucoup parlé, mais Scott ne l'avait pas vraiment evcouté, mais ça, elle ne l'avait pas remarqué ... tant mieux ! Sinon elle 'aurait surement critiqué et dit que c'était un jeune homme malpoli car elle acceptait de parler d'elle et lui ne l'ecoutait même pas ... Il n'osait m^me epas imaginé la scène que la femme aurait faite si elle avait remarque l'inatention de Scott. a la suite du blabla de Myriam, il avait eu un gros mal de tête. Le brun avait été obligé de se lever pour aller se passer un peu d'eau fraiche sur le visage .. après ça, ça allait un peu mieux mais il avait hâte que l'avion aterrisse et qu'il puisse enfin descendre et sortir de cet enfer !

Quand on demanda de ratacher les ceintures, on pouvait voir dans les yeux de Scott de la joie, cela voulait dire qu'il allait enfin toucher terre ! Il était temps, pour lui le temps n'était pas passé a une vitesse folle, il avait bien vu les heures defiler ! Mais après, il dut attendre dans l'aeroport pour recuperer ses bagages. Un sac de voyage, pas très gros, il n'avait pas besoin de trois valises pour transporter quelques vêtements et bouquins. Scott est de nature très impatiente, alors pour lui le mot attendre, ne fait pas vraiment partie de son vocabulaire! Maintenant seconde étape, trouver un taxi qui puisse l'emmener a l'internat ou il avait decroché son job. ça c'était une autre histoire ... Il y vaait tellement de gens qu'il était presque impossible de voir un taxi qui n'avait pas déjà quelqu'un a deposer quelque part ... Après avoir attendu presque une bonne heure, Scott trouva enfin un taxi !!! O joie !!!! Quelle chance ... lui qui commençait a desesperer ! Il monta donc dans la voiture, mais ne comprenait pas trop le chauffeur ... Le jeune homme était anglais et avait seuleument quelques notions de bases de la langue allemande ! Il montra le papier ou était noté l'adresse du chateau au chauffeur qui l'y conduit assez vite, enfinquelque chose de bien !

Voila, maintenant, Scott paya le chauffeur, en lui disant un merci en allemand : Danke.
Il recupera son sac qui se trouvait dans le coffre, puis il fit signe a l'homme qui conduisait. Celui ci repartit en repondant au signe par un leger hochement de tête et par un sourire chaleureux.
Scott commençait a avoir froid. En allemagne il faisait froid, surtout pendant cette periode de l'année. Le jeune garçon était vetu d'une simple chemise et d'un jean noir, il n'avait pas pensé que la temperature serait aussi fraiche ... Maintenant il le savait, il avait bien fait d'avoir prit une veste et plusieurs pulls dans sa valise.
Il regarda l'immense demeure qui se trouvait devant ses yeux ... magnifique ... les personnes qui l'avait renové avait vraiment fait du bon boulot !Scott se demandait combien de piès il pouvait y avoir a l'interieur de ce chateau et combien de m² il y avait en tout ... Il n'alalit pas le demander parce que ça serait plutot deplacé ... Il venait d'arrivé que déjà, plein de questions se melangeaient dans sa tête, mais il restait quand même eblouit devant la beauté de la propriété ...

Scott respira un grand coup et une petite fumée sortit d'entre ses lèvres ... Cela le fit sourire,quand il était petit il s'amusait toujours a faire ça avec ses amis ... Il avança vers le portail et poussa la grille, déjà entrouverte ... On l'attendait surement, il esperait ne pas être en retard, mais a cause de l'avion, il n'vait pas pu arriver plus tôt ... et il s'en exuserait auprès du proprietaire de ce chateau.
Il n'avait pas dit un mot depuis le depart du taxi ... Il n'avait pas pour habitude de parler seul de toute façon.
Il allait frapper a la grande porte d'entrée quand celle ci s'ouvrit toute seul ... Il se serait cru dans un film. Scottesperait ne pas faire trop mauvaise impression avec tout ses piercing ... parce qu'en tant qu'infirmier, il était très competant et n'aurait pas voulu qu'on le juge seuleument sur son apparence, car souvent celle ci cache bien des choses !

Le brun fit un pas pour entrer et il entendit tout de suite que l'impact de ses chaussures sur le sol resonnaient enormement. Il n'y avait pas beaucoup de lumière, alors il avança un peu plus jus'a apercevoir un jeune garçon en fauteuil roulant avec des très long cheveux ... Violet ?? quelle drole de couleur, mais chacun son truc ... peut être que le petit garçon ne l'avait pas desiré ... De toute façon, il n'allait pas en parler pour ne pas le mettre mal a l'aise.
Scott mit sa main dans la poche arrière de son jean et tomba sur un morceau de paier plié ... Bien sûr, ciurieux comme il est, il le deplia et remarque que c'était le plan du chateau qu'on lui avait envoyé lorqu'on lui avait dit qu'il était embauché ici !
C'est a ce même moment qu'il entendit l'adolescent demandé ou était les chambres...
Il s'approcha de lui et se mit en face pour pouvoir bien le regarder ... Ses yeux ... leur couleur... Il n'avait jamais vu ça ... mais c'était très jolie ... Scott ne fit pas de commentaire et s'accroupit pour être a sa hauteur. Il commença par se presenter :


" Salut ... je m'appelle Scott Adams et je suis infirmier ici. je vois que tu viens d'arriver ... ça tombe bien .. moi aussi. J'ai entendu ta question ... alors pour les chambres. ... "

Il regarda son plan et remarque que ce qu'il cherchait se trouvait a l'étage au dessus. Le chateau paraissait encoreplus grand de l'interieur .. Il n'avait jamais vu une chose pareil. Scott detailla rapidemment la pièce du regard et repera les escaliers ainsin qu'un ascenceur ... Tout était prévu ici !

" alors ... Les chambres sont au premier étage . tu prend l'ascenceur et tu tourne a gauche "

Il montra le plan a l'adolescent pour que celui ci verifie que l'infirmier ne lui mentait pas. Il pensait qu'il était mefiant, alors il ne voulait pas que ce garçon ait des doutes sur lui.
Scott se dit qu'il devait y avoir les noms sur les portes ou bien un autre moyen de trouver la chambre attribué a chaque personne.
Il regarda a nouveau tout autour de lui et un livre attira son attention. Il se releva et s'en approcha, il l'ouvrit et vit des noms apparaitre ... Il regarda le garçon dans le fauteuil et se doutait bien qu'il s'appelait Evan.


" Ta chambre c'est dans le couloir A et v'est la numero 1. Fais moi confiance. C'est bon, tu peux y aller maintenant . "

L'anglais, lui, avait posé son sac a côté de la porte d'entrée et avait décidé d'attendre les autres, en attendant qu'on l'appelle. Il pourrait peut être aidé les nouveaux pensionnaires qui auraient besoin d'être orienté. Et comme ça il pourrait faire déjà connaissance. Il avait l'impression qu'Evan était timide ou bien très froid. Il avait du lui arriver quelque chose d'horrible. Scott avait tout d suite remarqué les manches longues qui recouvraient les poignets fins de l'adolescent, il n'était pas dupe ! et savait que la plupart des gens qui avaient fait une ou plusieurs tentative de suicide ou bien pratiqué lamutilation, portaient toujours de long vêtements pour cacher leur actes. Ils avaient peur que les autres les jugent a cause de ce qu'ils avaient fait ... c'était dans la nutre humaine ... Aller savoir pourquoi ... personne n'avait le reponse et on peut penser que personne ne la trouverait.
Scott avait quand même hâte d'aller decouvrir sa chambre, mais il irait plus tard, il n'était pas pressé ... Il avait tout le temps qu'il fallait, en tout cas il l'esperait !

L'infirmier se demandait si le directeur l'attendait ou bien s'il pouvait déjà visité. Il voulait aussi savoir a quoi ressemblait les allentours, s'il allait devoir s'occuper de quelqu'un ou bien de plusieurs personnes en même temps. Il y avait encoreplus de chosees dans sa tête, mais ça lui plaisait. Il était content d'être la, ce n'était pas un endroit très joyeux, mais il allait essayé d'y introduire un peu de gaieté, ça ne ferait de mal a personne! Il était la pour aiderles jeuns qui étaient depressif, alors il fallait bien un peu de joie !!!

Il n'avait pas encore parler a Evan de son fauteuil et de tout le reste parce qu'il venait d'arriver et ne le connaissait pas. Il allait essayer d'approfondir un peu leur relation, pour le mettre en confiance et enfin aborder le sujet tabou qui avait du être la cause de ses tentatives de suicide ou bien de ces scarifications, repétés regulièrement. Scott le savait car la ou il avait travaillé, il y avait eu beaucoup de mmonde a soigné pour cause de suicide. Il n'aimait pas trop ça, parce que ça lui rappelait son passé mais il s'accrochait et expliquait aux autres qu'il ne fallait pas le faire. Il ne voulait aps que les patients fassent la même erreur que lui.
Sinon il discutait beaucoup avec lespatients qui avaient de grave maladie ... Cespersonnes en apprenant qu'ils ne leur restait pas beaucoup de temps a vivre voulait souvent mourir tout de suite, mais Scott, leur disait qu'il fallait profiter de la vie a fond, meme si les jours étaient compté ! Il trouvait les mots pour rassuré ..

Enfin bref, il n'était pas la pour se rappler de son travail a l'hopital ! Il était la pour pratiquer son travail, qu'il aimaitplus que tout ! Son travai, c'était toute sa vie... Il devait l'avouer, si un jour il ne pouvait plus faire ce metier ... il resomberait ... comme avant ... a la mort de ses parents ...
Il secoua la tête et quelqes mèches brunes vinrent se positionner devant ses yeux de serpents. Ce n'était pa sle moment de repenser au décès de ses parents.
Il sourit pour se sentir un peu mieux.
Scotta alla se poser a côté de son sac, s'appuyant contre le ur, pour attendre les nouveaus arrivant, peut être qu'il ne rencontreait pas que des pensionnaires et qu'il ferait la connaissance d'autres membres du personnel ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arytis Inuis
Medecin
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : là ou je peut t'aider même si parfois c'est moi qui aurait besoin d'aide...
Date d'inscription : 30/08/2006

MessageSujet: Re: Arrivé   Mer 30 Aoû - 17:00

Arytis se trouvait devant ce château , une simple valise dans la main droite .Comment en était-il arriver pour se trouver ici ?C’est très simple .Arytis était un médecin très renommé en Angleterre , il était fortement connue , même si il essayait d’être le moins populaire possible , mais il n’y arrivait franchement pas .Enfin les gens dans le même milieu que lui le connaissait beaucoup , les autres , c’est sûre qu’ils étaient plus intéressé par leur stars people que par les gens qui sauvent des vie , mais bon , Arytis s’en fiche , chacun ses centres d’intérêt jusqu’à preuve du contraire .Il avait appris en faisant des recherches sur Internet , qu’un internat , de l’étrange nom de Black Heart , situer en Allemagne avait ouvert ses portes et surtout était destiné au gens qui pense que la vie ne faut plus la peine d’être vécue .Arytis souri en voyant cette annonce et serra très fort dans sa main le pendentif qu’il avait autour du cou en forme de croix .C’était ce qu’il cherchait .Lui qui avait été tellement de fois au bord du gouffre mais qui n’avait jamais oser le dire .Il avait beaucoup de fois tenté de se suicider , mais échouait ou repensait a son ami Tooru qu’il na pas put sauver et , son suicide était raté mais ses cicatrice était bien présente et maintenant elle lui rappelait les bêtises du passé , mais commençait petit a petit a disparaître …

Il avait donc pris la décision de rejoindre cet internat , il était médecin et préférait aider ce genre de personne ayant vécu leur souffrances , même si il ne le dit pas , plutôt que d’aider dans des hôpitaux où les blessures sont physique et non psychologique .Arytis avait fait une semaine plus tard ses affaires , emportent le stricte minimum pour son voyage mais ayant par contre envoyé son matériel avant , ne voulant pas ce le transporter durant le voyage .L’Allemagne et l’Angleterre était assez proche .Arytis décida d’utiliser comme moyen de transport le train .Il se sentais plus en sécurité qu’en avion , et pouvais observer les gens a sa guise .Les gens , parfois dans la gare passait a côté de lui , faisant une drôle de tête et Arytis répondait a cela par un sourire dès plus naturel et les gens le trouvait désespérant et encore plus bizarre et Arytis trouvait cela fort amusant .Il se moquait des gens qui eux se fiait aux apparence ne cherchant a comprendre , mettant des étiquettes ‘bizarre’ ou ‘plouc’ a des gens qu’il ne connaissait même pas et où l’idée de n’échanger qu’un mot ne leur est pas passé dans l’esprit .Arytis arriva donc sur le quai , sa simple valise dans la main et attendue son train .Celui ci arriva et Arytis monta dedans .IL prit place dans un siège , dans un emplacement a quatre personne pour être précis .Il se trouva donc avec trois autres personnes inconnue pour lui , et ils discutèrent un peu a la fin du voyage .Arytis les quitta enfin arrivé en Allemagne et les remercia par un sourire .Il descendis sur le quai , voilà il se trouvait en Allemagne , mais il n’étais pas encore arrivé a l’internat pour autant .

Il sortie de la gare et respira l’air frais .Il aimait mieux être dehors que toujours dans le train .Les gens étaient sympathique , mais la distance qu’a effectuer Arytis lui était largement suffisante a son goût .Il n’était par chance pas tombé trop loin de cet internat ne question .Il avait envie de réfléchire , un peu sur tout ce qui s’était passé en ses vingt deux ans .Il marcha donc en direction de l’internat demandant de temps a autres des informations en anglais si il en avais besoin , tout le monde presque ici parlais quelques mots d’anglais et surtout langue des signes , enfin façon de parlez naturellement .Il marcha donc , pendant environ une demi heures , il ne faisait pas extrêmement chaud , mais Arytis avait un manteau et se mit aussi une écharpe autour du cou ne ovulant pas avoir froid .Il marcha et arriva devant le portail de l’internat .Le portail était tellement haut que pour voir celui ci en entier , Arytis fut obliger de lever la tête et put voir cet internat en question .Il était vraiment sublime .Arytis avait déjà vu de vieille bâtisse et il pouvait donc affirmer sans honte que celle ci était vraiment très belle .Il observa celle un petit moment , une bâtisse principal et une autre , plus basse que la première collé a celle ci .De là où étais Arytis , il voyait quatre tours principal , mais il devait sans aucun doute devoir en avoir plus .De loin , Arytis se demanda sur le toit n’étais pas en fusain , mais décida qu’il est temps de quand même entrer .Il avança devant ce portail et tendit la main , comme si il touchait quelques chose d’étrange et , a peine eut-il toucher le portail que celui ci s’ouvrit , laissant place a un grand chemin menant a ce château , avec sa valise et d’un pas déterminé , Arytis entra…

Il arriva dans le hall du château .Ses affaires devait sûrement être arrivé depuis un petit moment , mais il aura tout le temps qu’il désire pour vérifier cela .Il posa son sac , qui commençait a se faire sentir .Le chemin pour venir ici n’était pas des plus court mais cela ne dérangeais nullement Arytis , qui , il faut le dire n’aimait pas spécialement la simplicité et avec ce château , il a l’air d’être servie .En pensant a cela Arytis sourie .Il regarda ce hall qui se trouvait devant ses yeux .la porte derrière lui était fermer et il avait maintenant un peu plus chaud .Le hall était long , comme la plus part des hall et possédait de chaque côté des murs , une longue ligne de chandelle , toute allumé donnant un peu une ambia,nce similaire au film de Dracula .Il y avait tout le long entre les chandelle de hautes fenêtre mais celle ci était fermer par les rideaux de couleurs rouges .Arytis observais cela sans aucune difficulté , la lumière des bougies était très forte , toute accumulé , bien sure .Arytis , était médecin et se doutait bien qu’il pouvait faire tout les hôpitaux qu’il voudrait il n’en trouverait pas d’autre comme cela .Il se dit que c’est une occasion qu’il faut vraiment saisir .Arytis n’allait quand même pas rester planté là , il pris donc sa valise , et commença a avancer , ses pas résonnant dans toute la pièces .Il devait arriver aujourd’hui mais n’avait pas donner d’heures au directeur .Arytis n’aimait pas beaucoup recevoir des autres , et il avait bien réussit toute son enfance a se débrouiller sans et sa n’allait pas commencer aujourd’hui .Arytis avança donc mais pas trop vite voulant profiter de ce qu’il voyait .Arytis s’arrêta d’un coup , toujours regardant droit .

Arytis se tourna d’un coup et vit un garçon , accouder a première vue contre le mur .Celui ci se trouvait a côté de son sac a première vue .Il avait des cheveux marrons , comme ses yeux et des percing et autres bijoux .Arytis regarda le garçon dans les yeux .Es-ce que c’était un pensionnaire ou tout bonnement un membre du personnel .Arytis ne savait pas , mais cela ne changeait rien .Il posa son sac a ses pied et s’avança un peu plus vers se garçon qui , devait attendre du monde vue la position et l’emplacement de celui ci .




Arytis accompagna sa phrase d’un sourire .Il avait ajouter la dernière phrase car il n’aimait pas que les gens , dans des conférences ou autre choses du genre le regarde avec plus d’attention juste parce que c’est un médecin , très réputé de surcroît .Il regardait ce garçon .Il ne savait pas si il y avais beaucoup de monde ici ou pas encore .Il regardait toujours ce garçon ,attendant que celui ci réponde , lui souriant toujours .Arytis n’aimait pas que les gens le juge sans le connaître et donc ne faisait pas cela avec les autres , et puis de toute façon pourquoi parce qu’un garçon a des tatouage ou des percing est-il obligatoirement moins intelligent ou moins intéressent que quelqu’un qui na pas de coup de crayon sur la peau ?Cela , Arytis n’a jamais compris comment les gens pouvais raisonner pour mal juger les gens sans connaître , cela l’exaspérait et il trouvait cela vraiment minable .Arytis le disait que très rarement mais le faisait parfois lire aux autres par son regard mystérieux , mais qui dit aussi parfois beaucoup .Arytis n’avait vu personne d’autre en entrant dans l’internat , ce garçon était donc le premier qu’il voyait .Il ne voyait ou n’entendais personne d’autre du moins pour l’instant .Arytis remit une mèche qui lui tombait sur les yeux en place et regarda encore ce garçon…En le regardant cela le fit un peu penser a la gare , quand il partait de Londres , il avait vue un groupe de punk .On voyait tellement de gens différent dans une gare , c'est fou...Arytis souria intérieurement en pensant a cela .Il sait très bien que il ne pourra pas voir des clones tout la journée .Tout les gens sont différent et ils doivent l'exprimer sans aucune honte ...Puis il regarda sa montre et décida que cela serait bien qu'il aime vers l'infirmerie , sachant que c'est maintenant ici qu'il va travailler .

[>infirmerie]


Dernière édition par le Sam 9 Sep - 21:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hayato Dokama
Pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 140
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Arrivé   Mer 30 Aoû - 19:56

Hayato était assit dans un des wagons qui le menait vers le château. Pourquoi devait-il aller là bas? On allait encore l’enfermer? Et si il y avais d’autres personnes comme son « père »?? En pensant à cela il avala difficilement sa salive et tourna la tête vers la fenêtre . En vérité il n’avait rien choisit , on avait fait le choix pour lui. C’était une chose qui devait inévitablement arriver, étant donné que sa tutrice était plutôt âgée… Elle allait bien le quitter un jour, comme tout le monde. Mais cette disparition avait terriblement affecté Hayato, moralement comme physiquement car le jeune homme avait perdu l’appétit… Donc il avait perdu quelques kilos, lui qui n’était déjà pas bien gros… Enfin, le pire était à venir certainement… Du moins c’Est-ce qu’il se disait en se dirigeant vers le château… On ne lui avait pas donné beaucoup d’information sur ce qui risquait de se passer là bas ou en quoi ce château était spécial… Il soupira … Il était seul dans le wagon…

On l’avait laissé dedans et on l’avait quitté… Personne n’avait souhaité accompagné un ado aussi timide et peu bavard que lui… Il faut bien avouer qu’il avait peur des adultes et particulièrement des hommes qui avaient l’air un peu bourrus ou costauds…. Cela lui faisait évidemment penser à son père adoptif et il ne pouvait pas s’empêcher de faire la comparaison à chaque fois… Ce qui le plongeait dans un état de crainte un peu plus grand encore…
Le train finit par s’arrêter enfin . Hayato était claustrophobe alors rester enfermer dans ce wagon durant une après midi lui était apparu comme une véritable torture. Heureusement qu’il y avait une grande fenêtre parce que sinon il était certain qu’il aurait fait une crise… Être enfermé dans un placard laisser des marques, surtout chez une garçon fragile et très sensible comme Hayato… Mais à présent il était si réservé… Renfermé avait dit l’assistante sociale.. La nouvelle, oui celle la…. C’était une véritable peau de vache qui n’aimait ni les enfants ni les adolescents… On pouvait bien se demander pourquoi elle faisait se métier à vrai dire. Voila pourquoi Hayato se posait bon nombre de question sur sa destination…

Un taxi avait été réservé pour le jeune homme et le blond s’assit à l’arrière après avoir mit son sac dans le coffre. Il était un peu lourd mais pas très gros en vérité… A vrai dire le jeune homme n’avait jamais eut grand-chose à lui, et encore moins quand il vivait chez son « père ». La vieille femme qu’il appréciait temps lui avait acheté des vêtements, des livres, des carnets à dessins… Et il avait tout emporté. Il ne comptait pas laissé tout cela partir à la poubelle ou entre les mains de quelque un d’autre. C’était les seules choses qu’il possédait et il y était réellement attaché… C’était peut être un peu enfantin mais après tout, n’était-il pas un adolescent, un grand enfant? Certain grandit trop vite d’ailleurs…

Puis le taxi s’arrêta devant une immense battisse… Et oui, c’était la première fois de sa vie qu’il voyait un château il était à la fois surprit et impressionné… Il prit son sac à l’arrière, régla sa commission au chauffeur qui repartit vite. Il le regarda s’éloigner jusqu’à ce que le nuage de poussière qu’il avait laissé s’estompe, ne laissant place qu’à la route, vide… Il prit son sac dans la main droite et se dirigea vers l’entrée , d’un pas qui se voulait décidé mais qui ne l’était pas du tout. Il était hésitant même. Il poussa la grande porte pour se retrouver dans le hall où se trouvait déjà d’autres personnes… Il se permit un petit « Bonjour » poli, ne souhaitant pas se faire remarquer et resta un peu en arriére, regardant autour de lui si quelque un pouvait l’aider… Mais qui? Il semblait y avoir une ou deux personne du personnel dans la pièce mais il n’oserait jamais s’approcher… Il se mordait un peu la lèvre, signe d’indécision et de légère crainte chez lui…

Puis il finit par voir l'escalier...
Il prit son sac dans la main et monta, doucement, se demandant sur quoi il allait tomber en arrivant dans sa chambre... Du moins s'il la trouvé...


Dernière édition par le Ven 1 Sep - 22:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hwang Yun Seong
Pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 119
Age : 28
Date d'inscription : 31/08/2006

MessageSujet: Re: Arrivé   Ven 1 Sep - 17:59

Pour se rendre à l’internat auquel ses parents l’avaient inscrit Hwang Yun du prendre le train de paris.Cela faisait un long moment maintenant qu’il était inconfortablement assis face à un homme d’affaire avec une attachée case qui lisait des documents et qui lorsqu’il levait les yeux de ses feuilles le regardait de travers.Heureusement qu’il avait avec lui son ordinateur portable que ses parents lui avaient acheté jsute avant son départ.Internet ne fonctionnait pas dans ce maudit train mais il esperait que là bas cela marcherait.Comment pourrait il s’en passer ?Il écoutait des musiques avec des écouteurs en regardant dehors les paysages défilés à une vitesse folle.Il se perdit dans ses pensées quand soudain une voix raisonna annonçant l’arrivée du train en gare.

Il rangea doucement son appareil dans son sac à dos posé à coté de lui et se leva pour prendre son autre sac posé au dessus de sa tete.Tout les passagers s’activèrent et se dirigèrent vers la sortie.Il eu du mal mais réussi à son tour à atteindre le quai.Il resta un instant puis se dirigea vers le hall de la gare.Tout les gens autour de lui semblaient presser certains courait pour ne pas raté leur train.D’autre s’enlaceait ou s’embraceait pour se dire aurevoir.

Il déambula un moment avant d’atteindre son objectif.Une fois arrivé il se placea à l’exterieur devant l’imposante entrée de cette gare.Il avait un peu d’argent pour prendre le taxi.Il s’assit un instant réfléchissant puis décida de garder son argent et de commencer à y aller à pied et de faire de l’auto stop.Il prit la direction de l’endroit où il allait désormais vivre.Il savait que cela lui prendrait du temps mais après tout personne ne devait l’attendre et puis il n’y avait pas d’horaire à respecter.Il marcha sur le bord de la route à la sortie de la ville.Elle s’étirait à perte de vue et tout le long,des arbres avaient été planté.De temps à autre des voitures passaient.Il faisait alors signe mais personne ne deignait s’arreter.Cela ne le perturbait absolument pas.Il continua comme cela un long moment quand une voiture s’arreta.La conductrice était une jeune femme qui devait avoir une trentaine d’année.Elle se gara sur le bas cote et baissa sa vitre.


«Tu souhaites aller où jeune homme ? »

Hwang yun ne connaissant pas l’adresse posa son sac à dos et chercha la feuille où il l’avait noté.Il la sorti et la mis sous le nez de la jeune femme.

« C’est ici que je dois aller »

Répondit il.La jeune femme fit une petite grimace en découvrant sa destination sachant ce qu’était cet établissement,mais elle accepta de l’y conduire.

« Allez montes je t’emmenes. »

Hwang Yun lui souria et la remercia grandement.Il mis ses affaires dans le coffre de la voiture et alla s’asseoir à côté d’elle.

« Encore merci madame pour ce que vous faites. »

« Oh ce n’est rien.En voiture ce n’est pas spécialement loin. »

Après quelques minutes d’un silence de plomb.Ils arrivèrent devant un immense château.Cette batisse lui faisait une drole d’impression.Il la regarda sans aucune emotion se demandant seulement ce qui pouvait bien l’attendre à l’interieure.La voiture se stoppa devant la porte.Il remercia encore cette personne sortit pris ses affaires fit ses adieux et fit face au batiment tenant son sac d’une main et son sac à dos sur ses epaules qu’il remit en place.Il se décida et entra d’un pas décidé.Dans le hall se trouvait des nouveaux arrivants apprament ainsi que des gens du personnels..Il regarda autour de lui les locaux un peu impressioné.Il aurait tout le temps de s’emerveiller plus tard mais il resta au mileu du hall comme absorbé.Il se reprit et chercha autour de lui puis trouva enfin le registre apprament il était en chambre 2A avec un certain Hayato.Il chercha alors les chambres.

[chambres]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gabriel Crow
Pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 29/08/2006

MessageSujet: Re: Arrivé   Sam 2 Sep - 12:18

Gabriel regarde le paysage défilé devant ses yeux. Il ne remarque meme pas qu'il approche de son nouvel environnement..Non il est dans ses pensées depuis un moment déjà. En fait depuis le départ. Il faut dire qu'à 7h00 ce matin le jeune homme était devant la porte de son ancienne maison. Maison dans laquelle il avait à présent de mauvais souvenirs. Alors qu'il se croyait à l'abris, alors qu'il croyait qu'il allait pouvoir vivre à nouveau son père était de nouveau venu le voir. Il 'avait trouvé et il l'avait à nouveau détruit. Il sent les larmes de rage et de tristesse venir en lui et monter le long de sa gorge qui se sert petit à petit. Il serre alors ses poings et sent alors une main sur la sienne. Il lève le regard et voit l'assistante sociale qui le suit depuis longtemps déjà. Elle est avec lui dans ce taxi les menant là où il va vivre.

Elle prend sa main dans la sienne et assie de le calmer mais tout comme lui elle sait très bien que c'est peine perdue. Gabriel a peur constamment d'etre retrouvé par son père. Il espère que ce lieu sera sécurisé et qu'il ne risque rien. Il veut essayer de se reconstruire mais comment? On ne lui a jamais montré ça à part Lilian mais avec lui c'était différent. Il l'aimait et Gabriel sait qu'à présent il ne pourra plus aimer qui que ce soit..Il n'en a pas le coeur net mais presque mais après il peut petu etre changé mais là il va falloir un e personne qui s'accroche car sa confiance est dure à gagner et obtenir un réel sourire est presque mission impossible mais passons. Il serre la main d'Éliane car c'est le nom de cette assistante sociale qui semble tenir à lui. En fait elle représente un peu le manque d'amour maternel et il lui en est reconnaissant mais comme d'habitude il ne dit rien, ayant peur de se faire rejeter ou blesser.


"Nous sommes encore loin?"

"Non tu seras bientôt à l'abris. Ton père ne viendra pas cette fois. Je vais tout faire pour ça alors essaie de sourire Gabi fais le pour moi mais surtout pour toi"

Il aquiesce ne sachant pas s'il en est capable mais c'est là que son regard est attiré par une batisse au loin. Mon dieu que c'est grand et que ça a l'air assez sombre. Les coins sombres voilà sa hantise. Il préfère etre dehors au grand air qu'etre enfermé dans une pièce sombre. Il frissonne rien que d'y penser et voit le batiment devenir de plus en plus proche. Alors voilà son voyage qui s'achève. Le taxi s'arrete quelques instants plus tard et Gabriel descend de la voiture. Il prend alors son sac à dos et l'étui à musique contenant la guitare que lui a offert Éliane. Il y tient plus que tout et lui en est reconnaissant. Il faut dire que la musique adoucit son coeur et sa peine.

"Je te remercie de ton aide Éliane..J'espère cependant ne plus te voir sinon ça sera pas une bonne nouvelle je le sais. Au revoir"

Elle pose un baiser sur son front et le laisse alors devant la grille de l'internat. Il prend l'étui sur son épaule et son sac de l'autre. LE voilà en train de se diriger vers l'entrée. Il marche à son rythme et sent la peur lui prendre les tripes. Il est seul à nouveau dans un lieu inconnu..Il serre les dents et pénètre doucement dans le hall. Il regarde autour de lui..il y a du monde mais il ne les approche pas. Il ne s'en sent pas encore le courage et puis il aimerait déposer ses affaires. Il va donc vers le bureau et demande sa chambre d'une voix calme mais discrète. On le renseigne et le voilà parti dans les couloirs de l'école mais peut etre pas forcément sa chambre parce qu'avec son sens de l'orientation et sa change il est pas encore arrivé..ça c'est sur et certain. Il soupire et entend alors qu'il a un colocataire. Et voilà déjà une épreuve pour lui. Il va devoir faire connaissance avec quelqu'un et ça promettait.

*Courage..je vais bien y arriver*

Il part alors en direction d'un lieu inconnu mais qui bientot serait connu de son esprit. Par contre un petit soucis enfin il ne le sait pas mais il n'a pas du tout pris la bonne direction. Où va-t-il atterir?? Mystère

Arrow surprise
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyle Takatsu
Pensionnaire
avatar

Nombre de messages : 242
Date d'inscription : 09/09/2006

MessageSujet: Re: Arrivé   Sam 9 Sep - 20:00

Kyle arriva en voiture. Il avait les yeux mi clos et sans aucun sentiment. Comme souvent en fin d compte. Il regardait sas regarder le paysage doucement défile. La jeune femme qui conduisait semblait être impatiente de ce débarrasser deux jeune homme. Mais que faisait-il ? Il se détacha alors sans un mot et ouvrit la portière. Il se laissa alors tomber dehors le regard toujours identique. Il se cogna violemment la tête contre le bitume. La jeune femme arrêta alors la voiture et grommela que bientôt sa corvée serait terminée. Kyle ne bougeait pas. Il avait mal aux yeux. On l’avait alors emmener à l’hôpital ; Là bas on lui avait apprit qu’il serait aveugle pendant une durée indéterminé ; la jeune femme tout de même pressé de s’en débarrassé n’annula pas l’arriver à l’internat. Il mit avant de repartir un bandeau sur ses yeux et ainsi il retourna sur cette route. Les portes n’étaient fermées donc aucune chance de pouvoir sortir. Il arriva enfin à l’internat sans rien mis à part quelque vêtements. Il avancer à tâtons ; ainsi il se cogna dans la porte. Il ouvrit ensuite la porte et trébucha ; il était affaiblie mais s’en fichait ; il avança alors dans le hall se cognant dans tout. Ainsi il parti à la découverte de l’internat sans même savoir à quoi il ressembler. il se cogna ensuite dans un jeune femme; il dit alros d'une petite vois.

"Bonjours je voufrait savoir où sont les chambre.."

On lui indiqua la sienne et surtout on lui ditpar où aller. il alla bien évidemment dans le sens inverse totalement désorienter. La jeune femme fini par réussir à bien l'aiguiller. Kyle commença alors à marcher de nouveau sans savoir où il allait.

[==>aucune idée]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Kasumi
Medecin
avatar

Nombre de messages : 108
Localisation : près de Kyle
Date d'inscription : 10/09/2006

MessageSujet: Re: Arrivé   Dim 10 Sep - 19:19

[i]John arriva en taxi, il avait longement regarder le paysage avant de se perdre dans la vallée du sommeil, il était épuisé de son voyage depusi la Russie à cette école.
Quand le chauffeur le réveilla en hurlant ce qui mit de suite le nouvel arrivant en rogne, il remarqua qu'il était arrivé, il paya le chauffeur, etprit ses valises avant de regarder la voiture s'éloigner.

*Quel imbécile ce chauffeur* il se retourna pour regarder l'enorme batiment auloin, John était devant le grillage, il l'ouvrit et entra, traversa une sorte de jardin assez grand.

*Ben dit donc...Se soir je dormirai bien je crois...amoins d'avoir une urgence... Mais c'est bien loin l'entrée...*

Une fois arrivé devant l'entrée, il ouvrit la porte et entra, il regarda les alentour, à l'évidence il se trouvait dans le hall, qui étaitlui aussi assez grand.

*Bon...je vais ou maintenant?*
Il vit le concierge et lui demanda ou se trouver l'infirmerie, l'homme bien aimable lui répondit et il partit vers l'infirmerie les valises à la main.

*J'aurai surement plus d'informations là-bas après tout... Bon allons-y et ne trainons pas la patte!*

Arrow Infirmerie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mashiro Sakuya
Medecin
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 14/09/2006

MessageSujet: Re: Arrivé   Ven 15 Sep - 23:18

Un grand château, imposant, une muraille qui faisait régné le respect, et Mashiro, devant cette battisse accompagné de son très chère frère Kuroi. Ils avaient pris le train depuis Okinawa, avait traversé tous le japon, puis avait pris le bateau… Un voyage lourd en perspective, et jamais une seule fois pendant le voyage ils avaient pris une voiture, ou un bus. Car depuis l’accident, les deux jumeaux avaient une véritable phobie des machines à quatre roues possédant un moteur… Seul le train passé, et encore, difficilement. Si Kuroi l’avait accompagné jusqu’en Allemagne, se n’était pas pour des prunes. Il s’inquiété pour elle, après tous, c’était sa sœur, et sa lui faisait mal de ne plus pouvoir la voir continuellement comme avant. Il avait donc prétexté une visite a un de leurs oncles, Nikita, qui est en Allemagne, pour l’accompagné. Il n’avait jamais voulut avoué qu’il tenait beaucoup a sa sœur… Son honneur d’emmerdeur peut être n__n.

Ils étaient arrivés la veille, et avait dormit chez l’oncle Nikita. Et a vrais dire, cela leurs fit un choc énorme à la vue d’un oncle rongée par la vieillesse alors qu’il n’était âgée que de 60 ans. Mais a vrais dire, Mashiro et Kuroi n’avaient vu qu’une ou deux fois l’oncle Nikita, étant trop loin pour se permettre des visites régulières. En revanche, ils avaient vus beaucoup plus souvent la tante Sofia et l’oncle Feliks, sans pour autant les voir plus d’une dizaine de fois. Enfin bref, ils avaient dormis chez lui et au petit matin, étaient partit a pied jusqu’au château qui, grâce au ciel, n’était pas si loin que sa. D’autant plus que depuis l’accident, ils étaient très habitué a la marche…

Les voilà donc devant cette établissement dans lequel Mashiro allait travaillé. Ils le regardèrent d’un air paisible, longtemps, dans un silence ni lourd ni pesant, juste tranquille. Pourquoi si loin ? Sa Kuroi se le demandé sans cesse. Mais Mashiro ne lui avait jamais donné une réponse… Cette fois encore, il essaya a nouveau.


« Mashi… Pourquoi cette établissement ?
- Parce que Ku’ »

Kuroi remis ses lunettes sur l’arrête de son nez mais n’en demanda pas plus. Ils avaient bau être jumeaux, il y avait certaine chose qu’il se cachait pour le bien de l’autre, et d’autre chose que l’un faisait et que l’autre ne comprenait pas…Finalement, cette situation était très embarrassante. Puis Mashiro tourna la tête vers son frère avec une mimique qui le fit rire de bon cœur.

« Et toi pourquoi tu scalpe les morts hein ?
- ( rire ) comme toi tu t’occupe des vivants, il faut bien que je m’occupe des morts non ?
- Y a les pompes funèbres pour sa u__u
- Je n’aime pas les pompes funèbres sœurette X__x
- Puf u__u »

La jeune fille soupira en un petit rire puis baissa les yeux. Il était temps d’y allez. Ses affaires devaient être là depuis une éternité ! Lentement donc, elle alla posé un baisé sur la joue de son frère qui pour une fois, ne rechigna pas a cette attention fraternel. Il la sera dans ses bras bien 2 minutes puis finit par la lâché, un peux a contre cœur. Et puis finalement, le mode « sœur chiante » se remit en marche et Mashi eu un sourire diabolique.

« Allez, avoue que je vais te manquer =D
- … -___-
- Alleeeeeeeeeeez !!! Sa vas pas t’écorché les lèvres !!!
– si u__u
- Beuh jte cause pu >.<
- spèce de gamine __ __’’ t’es sur que tu viens pas là en pensionnaire toi ? =D »

Faussement vexer, Mashi se retourna. Kuroi éclata de rire puis repris après un bref silence dans lequel chacun réfléchissait a comment faire prendre fin a ses adieux…

« Tu vas beaucoup me manquer, mais je te fais confiance t’a intérêt a m’écrire au moins une fois par jour n__n
- Tu parle ! Je vais te harcelé oui ! Tu vas revenir le soir en voyant une dizaine de lettre dans ta boite a lettre ! T’étonne pas si le facteur apprécie pas u__u
- ( nouveau rire ) Bon, il vas vraiment falloir que t’y aille là… Allez, tu as bien vécu un an sans moi non ?
- Ouais mais… c’était pas pareille T___T Mais bon tu as raison ! Bon retour chez tonton Nikita ! Si tu as un problème contacte moi surtout n’hésite pas ! »

Kuroi hocha la tête puis après une bref accolade, les jumeaux se séparèrent. Ils étaient tous aussi différent que leurs nom ou leurs apparences, et ils allaient prendre des chemins différent mais chacun de leurs cotés, ils tenteraient de ne jamais oublié l’autre…

Après s’être fait reprendre courage en secouant vivement la tête, Mashiro se retrouva devant les grandes portes de l’établissement. Au loin, Kuroi la regardait avec une certaine appréhension. Un dernier regard vers la silhouette mince de son frère et elle entra. Elle ne put retenir un long sifflement admiratif devant le hall.
*

« Et ben ! Ils sont pas a la rue ceux là ! »

Son accent russe emplie la pièce. Puis finalement, elle vue un magnifique escalier en bois qu'elle n'hésita pas a prendre __ __"

[ => très bonne question XD ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivé   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivé
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [JEU] SHEEPRUN BETA : Faire passer les moutons avant l'arrivée du loup. [Gratuit]
» L'arrivée du Carpathia à New-York
» C'est arrivé aujourd'hui
» L'arrivée des bergers
» Le dernier arrivé a un gage...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Death :: Rez de Chaussé :: Le hall-
Sauter vers: